Imprimer cette page
Communauté de communes du pays des abers

Le pôle Eau et Assainissement

Depuis le 1er janvier 2018, les compétences "eau & assainissement collectif" ont été transférées à la Communauté de Communes du Pays des Abers conformément à la loi sur la Nouvelle Organisation des Territoires de la République, dite loi «NOTRe».

La production, la fourniture de l’eau potable, la collecte et le traitement collectif des eaux usées ainsi que le suivi du bon fonctionnement des installations par des contrôles et entretiens réguliers des réseaux et différents ouvrages sont désormais assurés par le Pays des Abers.

C’est la nouvelle équipe « eau et assainissement » qui accompagne les usagers du Pays des Abers dans leurs démarches (accueil, facturation, entretien des équipements et des réseaux, interventions d’urgence…).

 

L'eau

La régie d'exploitation de l’eau du pays des abers couvre un territoire de près de 27 000 hectares selon un mode de gestion en régie directe pour 12 communes, ensemble des communes membres du Pays des Abers à l'exception de Kersaint-Plabennec qui, via le syndicat du Spernel, a recours à la société VEOLIA, dans le cadre d'un affermage.

Un réseau de 818 kms permet la distribution de l'eau aux 21 000 abonnés domestiques par le biais de 13 réservoirs aériens et 4 réservoirs enterrés.

Le volume d'eau distribué s'élève à 2.7 millions de m³ qui proviennent à hauteur de :

  •  1.1 million m³ des 8 usines de productions situées sur territoire
  • 1.6 million de m³ produits par l'usine du syndicat mixte du Bas Léon située à Kernilis.

 

Le Pays des Abers compte 12 forages et captages répartis sur tout le territoire.

L’eau distribuée sur notre territoire fait l’objet de nombreux contrôles sanitaires tout au long de l’année.

Les résultats de ces différentes analyses sont disponibles sur notre site internet et un rapport dressé par l’ARS (Agence Régionale de Santé) accompagne chaque année votre 1ère facture.

La protection de la ressource en eau est une priorité pour la production d’eau potable. Contre les pollutions locales, ponctuelles et accidentelles, la réglementation instaure ainsi des périmètres de protection autour des captages d’eau.

 

L’assainissement

Une installation d’assainissement collectif est une installation publique. Elle peut assurer l’assainissement de tout ou partie des habitants d’une commune ; la commune peut être équipée de plusieurs installations techniquement indépendantes.

L’Assainissement Non Collectif (ANC) désigne tout système d’assainissement effectuant la collecte, l’épuration et l’infiltration des eaux usées domestiques générées par les immeubles non raccordés à un réseau public d’assainissement. Une installation d’assainissement non collectif est donc une installation privée. Elle peut être individuelle ou groupée.

L’assainissement semi-collectif est une notion technique, qui désigne une installation commune à un nombre limité de bâtiments ; l’installation peut être publique (assainissement collectif) ou privée (assainissement non collectif).

 En 2004-2005, le Conseil de communauté du Pays des Abers ainsi que les conseils municipaux des communes ont décidé de transférer la compétence assainissement non collectif à la communauté de communes et de créer un service à l’échelle du territoire.

L’assainissement collectif  concerne 10 communes. Neuf d’entre elles disposent d’une station de traitement pour épurer un volume de 1.3 millions de m³ : Lannilis, Plabennec, Plouguerneau, Bourg-Blanc, Landéda, Plouvien, Plouguin, Le Drennec, Kersaint-Plabennec. Le réseau d'une longueur de 239 kms est équipé de 56 postes de relevage. Ce réseau est dit « séparatif », c’est à dire qu’il ne reçoit pas les eaux pluviales. Le rejet se fait dans les cours d’eau, effluents des abers ou directement en mer (3 communes littorales). La production annuelle de boues est de 490 tonnes de matières sèches.

 

Le fléau des lingettes jetables

Les réseaux d’assainissement sont régulièrement pollués par des déchets en tous genres jetés dans les toilettes : protections périodiques, emballages… et de très nombreuses lingettes désinfectantes. Utilisées massivement depuis le début de la crise du coronavirus, certains les jettent dans les toilettes. Problème, comme tous déchets fibreux, elles ne se dégradent pas suffisamment et nécessitent l'intervention des équipes du service assainissement.

Pourquoi il ne faut pas jeter les lingettes dans les toilettes ?
• Elles peuvent encombrer votre  système d'évacuation et nécessité l'intervention coûteuse d'un professionnel.
• Elles créent des bouchons dans les égouts, des remontées d'eaux usées dans les habitations et  des  débordements polluants dans la nature.
• Elles s'agglomèrent et mettent à l'arrêt des équipements notamment les pompes des stations d'épuration.
En conséquence : La régie assainissement doit intervenir de plus en plus fréquemment pour retirer manuellement ces filasses. Ces interventions nombreuses et coûteuses se répercutent sur la facture de tous les usagers.

 


 

Plus d'informations: secrétariat Eau/Assainissement: 02 30 26 02 82 ou sea@pays-des-abers.fr

Le suivi de la qualité de l'eau est assuré par l'Agence Régionale de Santé pour le contrôle officiel réglementaire.

Accéder aux rapports par communes de l'Agence Régionale de Santé


ACTUALITÉS

 Crise sécheresse - Économisons l'eau


Depuis le 10 août, la préfecture du FINISTÈRE a déclenché le niveau 4 "CRISE" pour préserver les usages prioritaires de l'eau. Il s’agit du niveau d’alerte le plus élevé

 

Quelques-unes des restrictions à appliquer :
♦ Arrosage des pelouse et massifs fleuris : interdit
Arrosage des jardins potagers : interdit entre 9h et 20h
♦  Arrosage des espaces verts : interdit
♦  Remplissage et vidange de piscines privées (de plus d’1 m3) : interdit
♦  Piscines ouvertes au public : renouvellement, remplissage et vidange soumis à autorisation auprès de l’ARS
♦  Lavage de voiture : interdit pour les particuliers et pour les professionnels (sauf impératif sanitaire)
♦  Nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées : interdit sauf impératif sanitaire ou sécuritaire, et réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel
♦  Irrigation par aspersion des cultures : interdit
♦  Irrigation des cultures par système d’irrigation localisée (goutte à goutte par exemple) : interdit

L’arrêté prescrit également des baisses de consommation des sites industriels et des interdictions d’irrigation.

Consultez l'arrêté préfectoral et toutes les restrictions 

 

Les recommandations A suivre pour économiser l'eau

 

 


 


Suivez-nous sur : FacebookYoutubeLinkedin

Communauté de communes du pays des abers

Hôtel de communauté
58, avenue de Waltenhofen
29860 Plabennec
Tel : 02 98 37 66 00
Fax : 02 98 37 66 09

e-mail : accueil@pays-des-abers.fr

       

 

 

Horaires d'ouverture

Hôtel de communauté - Services Administratifs
Lundi au jeudi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -17h30
Vendredi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -16h15

Point accueil emploi - Espace Louis Coz Plabennec
Lundi, mardi, jeudi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00
Mercredi : 8h30 - 12h30 (Pôle social de Lannilis)
Vendredi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00

Ligne directe : 02 90 85 30 12
e-mail : accueil.emploi@pays-des-abers.fr


Copyright © Anaximandre 2022 - Administration