Imprimer cette page
Communauté de communes du pays des abers

Jardiner au naturel

Jardinage au naturel

Dans le cadre de son programme local de prévention des déchets, le Pays des Abers a mis en place un programme d'animations destiné au grand public afin de promouvoir le compostage des déchets ménagers ainsi que le broyage et le paillage des déchets verts.
Grâce à la redevance incitative qui a conduit à diminuer le nombre de collectes, le tonnage des ordures ménagères a diminué de 9%.

De bonnes pratiques de gestion domestique permettent également de réduire ses déchets :
♦ 30% d'ordures ménagères en moins grâce au compostage des déchets de cuisine et des déchets verts
♦ Moins d'allers-retours à la déchetterie et de temps passé à désherber en paillant massifs et plantations (grâce au broyage des déchets verts).

Aujourd"hui 15% des foyers du territoire sont équipés de composteurs sans comptabiliser les personnes qui compostent en tas ou alimentent leurs animaux (poules...).

 


 

Le jardinage au natureL, c'est quoi ?

Le jardinage au naturel c’est une façon de cultiver son jardin avec des solutions simples, qui implique moins de manipulations et vous permet de limiter l’usage des produits phytosanitaires tout en recyclant vos déchets verts.


Nous vous partageons des astuces faciles, pratiques et économiques qui enrichiront votre jardin d’ornement ou votre potager et réduiront ainsi les quantités de déchets à traiter.

 

 Le mulching : opter pour une pelouse naturelle


À l’approche des beaux jours, tondre sa pelouse devient un rituel régulier et produit une grande quantité de déchets verts. En moyenne, 100 m² de pelouse produit environ 60 à 110 kg de tonte par an. Au lieu d’emmener vos déchets verts à la déchèterie, la technique du mulching vous permet de gagner du temps et de l’énergie en réutilisant votre pelouse tondue pour alimenter votre jardin.


La technique du mulching pour nourrir et protéger votre sol

Le mulching aussi appelé l’herbicyclage consiste à laisser sur place l’herbe finement coupée.

Tous les avantages de cette technique :

  • Elle se décompose naturellement, apporte au sol des éléments nutritifs et maintient un bon apport d’humidité.
  • Le gazon coupé crée une fine couche qui permet d’enrichir le sol et les micro-organismes.
  • Cette couverture naturelle empêche les mauvaises herbes de pousser, limite l’évaporation et la propagation des mousses et offre une meilleure résistance de la pelouse à la sécheresse.
  • Cette coupe de protection couvre l’herbe contre le soleil, le vent, le froid, les fortes précipitations, votre sol est nourri et protégé.
  • Le mulching offre une logique circulaire et vertueuse pour rendre votre sol plus fertile.
  • Elle permet de limiter les manipulations dans votre jardin et les allers-retours en décheteries, c’est un gain de temps et d’énergie.


La technique du mulching en 4 étapes :

  1. Tondre par temps sec et environ 1 fois/semaine, la hauteur de votre pelouse détermine la fréquence de tonte,
  2. La hauteur de coupe est importante pour réussir son mulching. Il est conseillé de couper à un tiers de la hauteur et laisser deux tiers pour que votre pelouse reste verte entre chaque tonte. Eviter les tontes trop rases, il est nécessaire de mulcher en plusieurs étapes pour arriver à la hauteur désirée,
  3. Utiliser votre tondeuse classique en bouchant l’entrée du bac de récupération de l’herbe, ou utiliser une tondeuse à mulching,
  4. L’herbe coupée est laissée sur place. Évitez les herbes hautes ou encore humides.

Le mulching est adapté à une pelouse régulièrement entretenue. La technique du mulching ne se voit pas, les débris de pelouse restent sur place mais sont coupés si finement qu’ils se cachent entre les brins d’herbes et disparaissent rapidement.

 


 

Broyer vos déchets verts sans se déplacer

Le broyage à domicile consiste à transformer vos déchets verts directement dans votre jardin. Le broyeur ingurgite les gros volumes de déchets : tailles, coupes de haies, branches d’arbres… Et il produit du broyat utilisé pour le paillage ou pour alimenter le compost. Les déchets sont réutilisés sur place dans une logique circulaire et alimentent naturellement votre jardin. Cela vous évite d’acheter et d’utiliser des produits phytosanitaires.

Comment s’équiper d’un broyeur ?
Chaque année la communauté de communes du Pays des Abers collecte, sur les déchèteries environ 350kg de déchets par habitant, ce qui représente environ 15 à 16 000 tonnes de déchets végétaux à l’année. Afin de réduire ce tonnage important et les coûts de traitements associé, la CC Pays des Abers  vous propose de « Broyez du Vert ». Pour chaque location d'un broyeur à végétaux chez un loueur conventionné, Pays des Abers vous rembourse 25€.

Les avantages de broyer ses déchets verts sur place
A l’aide du broyeur, vous organisez un circuit court au sein de votre jardin. Vous récupérez vos déchets verts issus des tailles, des coupes et du ramassage pour les transformer en paillage et en engrais verts. Ils permettent une double action zéro déchet.
Vous produisez vos propres ressources organiques, ce qui demande moins d’arrosage et de désherbage. Vous économisez du temps en évitant les allers-retours en déchèterie.

Que faire de vos broyats :

  • 5 m3 de branchages vous offrent 1 m3 de broyat avec lequel vous pourrez pailler vos plantations au potager ou votre jardin d’ornement,
  • Le broyat peut vous permettre de créer de jolies allées en déposant une bonne épaisseur d’environ 10 centimètres,
  • Vous pouvez utiliser du broyat pour apporter dans votre composteur de la matière brune et sèche indispensable à la bonne dégradation en compost.
  • Contrairement à ce qu’on peut penser, les résineux peuvent aussi se broyer et être utilisés pour du paillage ou au composteur.

Les astuces en plus
Lorsque les arbres et les haies sont entretenus régulièrement, cela permet de couper uniquement des petits branchages qui peuvent être simplement broyés avec votre tondeuse classique. Le broyat obtenu peut s’utiliser au jardin ou être mis dans le composteur.
Nous vous conseillons de privilégier des essences d’arbres à pousse lente et de penser aux petits arbustes pour créer votre haie. Les lauriers palme et les thuyas par exemple, sont souvent choisis car ils sont moins chers à l’achat, mais ils demandent beaucoup d’entretien ! Prenez tous les renseignements nécessaires auprès de votre pépiniériste avant de choisir vos végétaux : exposition privilégiée, envergure à taille “adulte”, fréquence d’entretien…
Pour rappel, il est déconseillé de tailler sa haie entre le 15 mars et le 15 juillet pour ne pas nuire à la nidification des oiseaux.
 


 

Le compostage, c’est quoi ?

Le compostage est un processus naturel de dégradation des matières organiques. Les déchets verts et organiques se décomposent grâce à l’action d’êtres vivants microscopiques. C’est une décomposition organisée, accélérée et contrôlée. La transformation finale en compost se fait grâce aux vers, lombrics, larves d’insectes et autres organismes de la pédofaune qui permettent d’obtenir un support de culture fertilisant 100 % naturel et prêt à l’emploi : le compost.

Tout savoir sur le compostage :

La communauté de communes du Pays des Abers vous propose d'acquérir un composteur.

 


 

Le paillage, la solution vertueuse pour transformer ses déchets verts en engrais naturel

 

Enrichir son jardin naturellement dans une logique circulaire
Les déchets verts forment une matière organique riche qui attire des micro-organismes et rend la terre fertile.  La matière organique issue des déchets verts est le support de la vie du sol. Réutiliser ses déchets sur place dans une logique circulaire contribue à alimenter naturellement votre jardin et vous évite d’acheter des engrais ou des pesticides.


Des solutions concrètes : le broyage et le paillage
Il existe des solutions alternatives qui permettent de ne plus considérer ces végétaux comme des déchets, mais bien comme des ressources pour aider le jardin à être sain.
On vous partage deux solutions pour valoriser vos déchets verts sur place en deux étapes grâce au broyage et au paillage.


ETAPE 1 : le broyage des petits végétaux
Le broyage consiste à réduire en petits morceaux les végétaux afin d’en faire des copeaux appelés “broyat”.
Vous pouvez ainsi transformer les coupes du jardin : fleurs fanées, arbustes d’ornement, hortensias, ronces, petits branchages de haies diverses (thuya, laurier), feuilles mortes, etc. Le broyage peut se faire avec votre tondeuse classique en étalant les végétaux sur le sol. Ramassez ensuite le broyat afin de le mettre au compost ou de l’utiliser en paillage. Les déchets verts sont valorisés sur place.
Le broyage permet de réduire de 5 fois le volume de déchets produits.

ETAPE 2 :  le paillage pour valoriser votre sol
Cette pratique consiste à recouvrir le sol autour des plantations avec des matières végétales.
Elle s’applique aussi bien au potager qu’au jardin d’ornement et présente de nombreux avantages :

  • empêche les herbes indésirables de pousser,
  • apporte des nutriments aux plantes en formant de l’humus,
  • limite l’érosion de sol par temps de pluie,
  • conserve l’humidité et permet donc de réduire la fréquence des arrosages,
  • garde une terre souple et facile à travailler,
  • forme un écosystème favorable à l’activité biologique et la biodiversité.
  • embellir votre jardin en recouvrant les sols nus ou bien les passages de cheminement

L’entretien de votre jardin est ainsi plus facile : “30 minutes passées à pailler, c’est 5h de moins à désherber, bêcher, sarcler, biner, arroser” (Guide mon jardin malin) !

Nos astuces pour réussir son paillage

  • L’idéal est de pailler avec ce que l’on a sous la main. Les feuilles mortes font très bien l’affaire, ainsi que la tonte sèche de pelouse si vous n’avez pas opté pour le mulching.
  • Récupérez l’herbe coupée dans le réceptacle de la tondeuse et faites un ou plusieurs petits tas au soleil
  • Laissez sécher naturellement pendant quelques heures. Remuez éventuellement le tout si le dessous n’est pas tout à fait sec.
  • Pendant ce temps, retirer les herbes indésirables du massif que vous voulez pailler.
  • Vous pouvez ensuite apporter un peu de compost en surface pour activer les microorganismes.
  • Puis, vous n’avez plus qu’à parsemer les pieds de vos plantations de manière homogène pour un rendu esthétique et efficace !

Vous pouvez découvrir d’autres solutions avec ceux qui ont décidé de S’y mettre.


 

D’autres solutions pour entretenir naturellement un grand jardin


L’éco-pâturage

Pour remplacer la tondeuse classique, l’éco-pâturage consiste à avoir recours aux animaux, comme les moutons. En véritable “tondeuse” naturelle et économique, ils fournissent un travail droit et régulier.

Les prairies fleuries pour une explosion de couleurs

La praire fleurie vous offre un éventail de couleur, d’odeurs et de bourdonnements variés, elle embellit votre jardin à la belle saison et nécessite peu d’entretien une fois mise en place. Le sol doit être particulièrement bien travaillé et idéalement parsemé d’un mélange de plantes sauvages.

Le jardin en jachère

Vous pouvez opter pour laisser votre jardin en jachère, en oubliant binette, arrosoir et pulvérisateur. La terre vit à son rythme et reprend peu à peu son état “naturel”. Par ailleurs, cette pratique favorise la biodiversité et la présence d’auxiliaires indispensables à votre jardin.


Suivez-nous sur : FacebookYoutubeLinkedin

Communauté de communes du pays des abers

Hôtel de communauté
58, avenue de Waltenhofen
29860 Plabennec
Tel : 02 98 37 66 00
Fax : 02 98 37 66 09

e-mail : accueil@pays-des-abers.fr

       

 

 

Horaires d'ouverture

Hôtel de communauté - Services Administratifs
Lundi au jeudi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -17h30
Vendredi : 8h30 - 12h00 / 13h30 -16h15

Point accueil emploi - Espace Louis Coz Plabennec
Lundi, mardi, jeudi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00
Mercredi : 8h30 - 12h30 (Pôle social de Lannilis)
Vendredi : 9h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00

Ligne directe : 02 90 85 30 12
e-mail : accueil.emploi@pays-des-abers.fr


Copyright © Anaximandre 2022 - Administration